Aujourd'hui, on va parler d'un sujet qui n'arrive pas qu'aux autres : la maternité un peut trop tôt."Un peut trop tôt" est un peut dure me diras-tu ? Mais dans mon cas à moi, il est justifié , je viens d'une famille dite basic avec des parents qui m'ont eu a 26ans, j'étais dans mes études , j'avais 19ans j'étais après préparer un CAP petite enfance après avoir fait un BEP mode dans un lycée professionnel, malheureusement, après l'examen, j'ai voulu changer de branche totalement, je me suis rendue compte que je ne voulais pas continuer dedans pour aller dans une école de stylisme et malheureusement, avec l'unique BEP , pas grand chose en vue pour moi (à part peut-être couturière) donc, j'étais en dernière année de CAP petite enfance.C'est à ce moment-là que j'ai eu mon coup de foudre pour mon copain et prise dans le tourbillon de mes sentiments, j'ai fait n'importe quoi, si mon moi présent pouvait aller voir mon moi passé, j'irais bien m'auto foutre un coup de pied au cul tiens !! Il habitait dans la même ville que ma copine qui elle avait un appartement et c'est là que je l'ai rencontré puisque c'était son voisin, c'est lui qui m'a demandé de sortir avec moi puis je suis très vite tombé amoureuse, et j'ai même été habiter chez lui (contre l'avis de mes parents bien sûr) j'avais lâché mes études, sans le dire à personne , j'avais décidé de m'isoler dans mon petit cocon d'amour !! Après deux mois de relation, je découvre que je suis enceinte .. J'ai 19ans , pas d'emploi, pas d'argent, pas de situation, pas de voiture ni même de permis.. Mon médecin traitant à pris a ce moment-là le temps de me parler calmement en me disant que j'allais y arriver !! J'ai attendu un petit moment avant de l'annoncer à mes parents !! l'annonce fut compliquée , ils voyaient les côtés de ma situation que moi, je ne voulais pas voir !! Beaucoup de mes ami(e)s et ma famille m'ont donc tourné le dos.. La grossesse était vraiment différente de ma grossesse pour ma dernière.. Enceinte, je continuais ma vie d'adolescent, je n'avais vraiment pas eu le déclic !! Sorties entre amies, en boite, aux concerts, etc. J'étais épanouie mais pas "prête" Pour la petite anecdote le jour de mon accouchement je me suis rendue à la maternité à pieds en rigolant de la situation, L'accouchement a été compliqué, très très compliqué !! Puis je me suis retrouvé là, dans la chambre de mater avec un bébé, un tout petit bébé de 2.7kilos sur le ventre qui dormait paisiblement puis j'ai compris, c'est vraiment à ce moment-là que j'ai compris, que j'ai pris conscience que ma vie avait changé que j'avais la vie d'un enfant entre les mains, c'était hyper compliquer, j'ai pleuré, j'ai beaucoup pleuré j'ai supplié ma maman de venir quelques jours m'expliquer, m'expliquer comment être mère, on me parlait de Liniment, de coliques, d'ostéopathe.. Je ne savais pas que ça existait la veille!! Moi, je suis tombé sur un pédiatre très dur, avec des mots crus et difficiles à entendre !! il m'a proposé d'aller en foyer pour jeunes mères, mais pour moi, il en était hors de question, mon copain travaillait, j'avais un appartement, une famille à côté et j'ai décidé d'assumer mon bébé, après tout, il était là ce petit bonhomme, il fallait que je me secoue !!si vous saviez, du jour au lendemain ma vie à changé , je pense même que je suis devenue en une semaine une excellente maman, j'avais acheté des livres et des livres, l'abécédaire de la futur nouvelle jeune maman!! je m'étais inscrit à des cours pour massages, préparation des repas Etc.. J'étais vraiment hyper impliqué !! je me suis d'ailleurs peut-être enfermé dans ce rôle un an ou deux, celui ou je ne voulais aucun jugement, aucun reproches et ou de fait, je m'oubliais complètement !! Mon texte n'a pas pour but de donner le message : faites des goss a 17 18 ou 19ans !! c'est que du bonheur !!loin de là !! j'ai eu beaucoup de barrières !! comme par exemple le début de ma vie active !! je n'avais que des refus! Lorsque l'employeur apprend que tu sors du lycée que tu n'as aucune expérience et que tu as un enfant..C'est hyper compliquer !! j'ai fait à cette période-là des mi-temps et des tiers temps!! Ménage, etc.. Ca m'a permis d'aider mon copain et de me sentir utile ailleurs qu'à la maison !! dès que mon lapin est rentré à l'école, ça a été plus facile pour moi au niveau professionnel !! avec le recul, je suis plutôt fière de moi !! En tout cas voici mon petit témoignage mon expérience de ma vie de jeune maman !! avec les peurs et l'éloignement de mon entourage.. On m'a répété une centaine de fois "avorte tu gâche ta vie" maintenant mon chaton a 7ans et quand je repense aux mots dur que j'ai reçu et que je regarde la vie que j'ai pu lui offrir, c'est une immense fierté intérieur que je ressens..

Commentaires

  1. J'ai eu ma première fille à 16 ans, et j'ai eu la même réaction que toi, pendant ma grossesse rien ne me faisait peur , j'avais beaucoup de parole blessante, surtout avec des clients ( j'était dans la restauration ) .
    A la maternité j'ai porte pour la première un bébé dans mes bras , mon bébé et la j'ai pris conscience qu'il fallait vraiment que je grandisse !
    J'ai eu mon appartement , ( car maman n'était pas d'accord ) j'ai voulu continuer mes études mais avec le RSA , payer l'école la nounou le loyer et les charges c'était beaucoup trop compliqué alors je me suis mise à travailler.. et oui j'était toute seul ..
    Puis j'ai rencontrer un homme , ma fille avais 1an et demi . ! Un homme qui est aujourd'hui son papa ! Et le papa de ma deuxième princesse de 1 ans ( la première en a 6 ) .
    Et je m'en suis très bien sorti , malgré ce que tout le monde me disait, que je n'y arriverais pas , elle sera mal élevé... aujourd'hui je suis mariée , responsable de magasin , propriétaire et maman de deux filles très bien élevé !! 😍😁 quand on le veut vraiment on peut !!

    Je ne cache pas Je si mes filles l'annonce quel sont enceinte à 16 ans je ne serais pas très contente .. mais je regrette rien .

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire